L'Ile

L’île de Cavallo est restée inhabitée pendant des millénaires. Les romains envoyèrent des colonies de prisonniers pour extraire le granit destiné aux monuments romains ; il était impossible de fuir l’île qui était entourée de dangereuses profondeurs.
La « Sirène maudite » est le surnom de l’île dont la beauté cachait des pièges que craignaient tous les navigateurs. En 1855, durant une nuit de tempête, elle fut le théâtre du naufrage le plus important et le plus tragique de la mer Méditerranée : le vaisseau Semillante, qui transportait plus de 600 soldats français vers la Crimée, coula dans l’archipel des Lavezzi. Leurs corps furent enterrés sur Lavezzi dans les 2 cimetières édifiés pour eux. La légende veut que les cris des mouettes soient les voix de leurs âmes, qui cherchent encore la paix dans la mer bleue.
L’île de Cavallo a été abandonnée au cours du règne d’Auguste et laissé à son destin pendant de nombreux siècles. Elle fut redécouverte en 1800 lorsque le berger Terrazzoni vint y vivre seul avec ses moutons et ses chèvres.
Cavallo est la seule île habitée de l’archipel et représente le paradis le plus exclusif de la mer Méditerranée.
Il y a dix ans, un port a été construit, entouré par un village et d’une centaine d’appartements.
Cavallo n’est pas une île pour le tourisme traditionnel, elle doit rester une oasis avec à peine quelques constructions afin de ne pas perturber le plaisir des vacances.
C’est un monde à part, clos et privilégié, où les résidants peuvent tout trouver, entourés d’un environnement magique, qui représente le coin le plus élégant de la mer Méditerranée.

Book Now

Vérifier prix et disponibilité